Comment éviter les petites bêtes de l’été ?

Impossible d’imaginer un été sans piqûres d’insectes en tout genre. On vous l’accorde, ce n’est pas très agréable. Alors autant se préparer pour réagir rapidement et en conséquence. Adecco Médical vous livre ses secrets …

 

1/ Les guêpes et les abeilles

Si Maya semble, elle, inoffensive, ses consœurs peuvent vite vous piquer. Première chose si vous êtes pieds nus : attention à ne pas marcher dessus. Et si malgré tout l’une d’entre elles décide de s’attaquer à vous, enlever le dard avec une pince à épiler. Cela soulagera rapidement la douleur.

 

2/ Les moustiques

Au moment de s’endormir, on les entend voler et tournoyer juste à côté de son oreille. Que faut-il faire pour les éviter ? Les eaux stagnantes ! Répulsifs en spray ou sous forme de prise électrique deviennent des alliés de taille. Et si vous vous faites quand même piquer, ne vous grattez pas (plus facile à dire qu’à faire, on est d’accord) et appliquez de la crème apaisante.

 

3/ Les tiques

Amateurs de balades en forêt, prenez garde aux tiques ! Elles s’accrochent à la peau, démangent et peuvent transmettre la maladie de Lyme. Même si tique n’est pas synonyme de maladie, il faut s’en méfier. Lors de vos excusions, habillez-vous avec des vêtements clairs et couvrants. Et si tique vous avez, enlevez-la délicatement avec une pince à épiler.

Une journée avec Mireille, infirmière au service de Santé au Travail

On profite de l’été pour vous faire part de l’expérience de quelques intérimaires d’Adecco Médical. Cette semaine, c’est Mireille, infirmière au service de Santé au Travail à la Défense, qui nous présente son métier.

 

Etre infirmière  au service de Santé au Travail, ça consiste en quoi ?

Mireille est intérimaire pour Adecco Médical depuis maintenant 4 ans et privilégie les longues missions d’intérim. Son rôle ? Accueillir les salariés quand ils ont besoin de soins physiques ou psychologiques. « S’ils se prennent de plus en plus en charge au sein de l’entreprise, les salariés viennent surtout car ils sont stressés ou qu’ils ont besoin de parler. Nous devons donc être à l’écoute. La prise en charge a évolué car les attentes ne sont plus les mêmes. Nous sommes encore plus dans la relation avec le salarié, afin de pouvoir le rediriger vers les professionnels concernés. »

 

Avez-vous une anecdote à nous partager ?

« L’un des avantages à être intérimaire est que l’on peut se fabriquer un petit réseau. Un jour, j’ai téléphoné à une collègue d’une ancienne mission d’intérim afin d’échanger sur un cas précis car j’avais besoin de son point de vue et il n’y avait pas de médecins à ce moment (bien entendu, il ne s’agissait pas d’une urgence médicale). On n’est jamais seul, on peut toujours rebondir en se servant de son réseau et on sait qui appeler en cas de besoin.

Et même lorsque j’ai un questionnement par rapport à une situation, je n’hésite pas à appeler mon agence Adecco Médical : ils sont toujours à l’écoute et de bon conseil. »

 

Quels sont les avantages à être intérimaire chez Adecco Médical ?

« Il y a également d’autres avantages. Par exemple, le fait de faire de nouvelles rencontres : des liens se créent tant sur le plan amical que sur le plan professionnel. Car le métier d’infirmier peut vite être très isolé en médecine du travail donc il est toujours bien de se créer un réseau. Etre intérimaire, c’est aussi être maître de son travail. Et si la mission n’est pas intéressante, on sait que c’est ponctuel. »

 

Vos conseils pour une 1ère journée d’intérim ?

« Il faut être adaptable, réactif et à l’écoute. Chaque organisation de service est différente, il faut savoir faire avec les moyens du bord. Le bon sens prime quand il faut prendre des décisions.

Je suis très épanouie et enthousiaste de faire mon travail et quand je débute une nouvelle mission j’essaie de m’approprier mon travail et de lui donner un sens. Il faut savoir être curieux car lorsque l’employeur voit qu’on est dynamique, des opportunités peuvent être saisies. Par exemple, j’ai été formée aux soins infirmiers et Adecco Médical avait pris en charge ma formation car l’entreprise était en train de mettre en place les entretiens infirmiers et que donc le contexte l’exigeait. Il faut savoir être acteur de son poste et force de proposition ».

 

Merci à Mireille pour son témoignage ainsi qu’à tous nos intérimaires pour leur travail !

Départ en vacances : la check-list santé

Le départ en vacances approche à grands pas pour de nombreuses personnes. En tant que professionnel de la santé, profitez-en pour faire une piqûre de rappel à vos patients sur la check-list avant de partir. Voici celle d’Adecco Médical …

 

1/ Les documents santé :

Les papiers sont souvent sur le banc des oubliés. Ils sont pourtant très importants, d’autant plus si vous partez à l’étranger. Carnet de santé international, carte européenne d’assurance maladie, ordonnances des médicaments que vous transportez ou dont vous avez besoin ou encore carnet de santé.

 

2/ Les vaccins et check-up :

Si vous partez à l’étranger, renseignez-vous sur les vaccins obligatoires. Il serait dommage de regarder votre avion partir depuis l’aéroport pour un oubli. Si vous vous envolez vers un pays où les soins dentaires sont difficiles, rendez visite à votre dentiste.

 

3/ La trousse de secours :

Une trousse de secours pourra vous être utile durant votre périple. Comme vous n’êtes pas voyant, autant être prudent et prendre le matériel de base. N’oubliez pas les accessoires de base, comme un thermomètre, des compresses, des pansements, du désinfectant, du gel antibactérien, etc.  Prenez vos médicaments habituels si vous suivez un traitement et des médicaments ou crèmes pour les brûlures, maux de tête et de ventre, piqûres et morsures (les petites bêtes savent comment nous embêter), etc.

Quelle évolution de carrière pour les infirmiers ?

Filiale du Groupe Adecco spécialisée dans la gestion des ressources humaines pour les professionnels de la santé, Adecco Médical publie les résultats de la deuxième édition de son baromètre consacré aux parcours professionnels. La première édition était consacrée aux aides-soignants, cette seconde édition s’intéresse aux perspectives d’évolution des infirmiers.

 

Infographie-Infirmiers

Jeunes diplômés : comment décrocher son premier emploi ?

Les études se terminent et vous n’avez qu’une hâte : entrer dans la vie active. Malheureusement, vos recherches peuvent être une réelle source de stress : pas facile de trouver un emploi pour un jeune diplômé. Pas de panique, vous partez déjà avec un avantage, la santé est l’un des principaux secteurs d’insertion des jeunes. C’est pourquoi Adecco Médical vous livre ses quelques conseils pour trouver un job …

 

Activez votre réseau

Vous avez gardé contact avec votre tuteur de stage ? Votre oncle travaille également dans le secteur du médical ? Votre professeur a justement besoin d’un coup de main ? Vos contacts sont précieux, n’hésitez pas à les solliciter pour trouver un emploi. Ils seront sûrement ravis de vous rendre ce service !

 

Pensez à l’intérim

Vous postulez, vous démarchez, et rien n’y fait ? Avez-vous pensé à l’intérim ? Foncez voir les offres d’Adecco Médical, vous trouverez sûrement votre bonheur ! L’offre vous plait mais c’est un remplacement d’été et vous souhaitiez un CDI ? N’hésitez plus, l’expérience est toujours bonne à prendre !

 

Soyez prêt

C’est bon, vous avez décroché un entretien. Félicitations ! Néanmoins, n’y allez pas les mains dans les poches. Préparez vos arguments : pourquoi vous plus qu’un autre, quelles sont vos motivations, qu’est-ce que vous aimez dans votre métier d’infirmier/infirmière par exemple ?

 

N’oubliez pas les démarches administratives

L’administratif, ce n’est pas votre tasse de thé ? Il faut pourtant bien y passer. N’oubliez pas par exemple de changer de situation auprès de votre caisse d’assurance maladie, ou encore de vous inscrire à Pôle Emploi avant de trouver votre premier job.

Laissez-nous prendre soin de vous !