Archives par mot-clé : medical

Infirmier(e)s, on vous aime !

 

Le métier d’infirmier est un travail prenant, de passionné, qui demande beaucoup de patience, pour une reconnaissance parfois faible. C’est pourquoi, à l’occasion de la journée des infirmières le 12 mai, Adecco Médical souhaite leur rendre hommage et vous livre 7 infos sur leur vie quotidienne.

 

  • Plus qu’une vocation, un engagement : être tourné(e) vers les autres

La proximité avec les patients, ça ne s’apprend pas. C’est une attitude… souvent innée. Pour exercer cette profession, il faut avoir le goût du social, de l’échange et de l’entraide. Bref vous êtes engagés dans tout votre métier, et c’est notamment pour cela qu’on vous aime.

 

  • Une image plus que positive !

D’après une étude du Reputation Institute, plus de 9 Français sur 10 ont une excellente image des infirmiers et des infirmières. Même si, d’après certains comportements de patients, vous en doutez, les chiffres ont parlé !

 

  • Une journée de 9h à 18h, ça n’existe pas (ou en théorie)

On commence tard le soir, on fini tôt le matin. Ou on fait des journées de 12 heures. Dans tous les cas, les journées « normales », ce n’est pas pour vous. D’ailleurs, vos patients doivent penser que vous êtes un vampire car ils n’hésitent pas à vous solliciter à n’importe quelle heure de la nuit (et parfois pour n’importe quoi …).

 

  • Vous travaillez les week-end, les jours fériés et pendant les vacances (heureusement pas tout le temps)

Et oui, les patients sont aussi malades le week-end. Pendant que votre meilleure amie ou votre petit frère vous envoie des selfies de lui en vacances avec plage et mojitos, vous ne vous êtes pas arrêtés de la journée, et on est dimanche. Quand on est infirmier, on ne compte pas !

 

  • Vous êtes multitâches

Quand vous ne prodiguez pas des soins médicaux, vous calmez les tensions des familles, êtes à l’écoute des proches des patients, remplissez de la paperasse, etc… Qu’est ce qu’on ferait sans vous ?

 

  • Vous avez un self control hors du commun

Si vous vivez pour vos patients, il faut dire que ceux-ci ne vous ménagent pas toujours … Ils jouent tellement avec vos nerfs que vous pensez parfois qu’ils le font exprès. On respire un grand coup, et on repart. Une séance de yoga ne serait pas de refus.

 

  • Vous avez un très bon sens de l’humour

Que ce soit de la part des patients ou de vos collègues, les blagues un peu douteuses sont souvent présentes. Il faut vite s’habituer au second degré et ne pas être susceptible !

 

N’hésitez plus, foncez voir toutes nos dernières offres pour le métier d’infirmier !

Adecco Médical récompense 3 projets étudiants à vocation humanitaire

Après de nombreuses candidatures reçues, le challenge des étudiants de la santé d’Adecco Médical a pris fin ! Le principe : pendant 6 mois, des étudiants suivant une formation en médical et paramédical ont proposé à Adecco Médical un projet au sein de leur école ou au profit d’une association, dans une des catégories suivantes :

  • Humanitaire : en France ou à l’étranger
  • Développement durable et promotion de la santé
  • Services à la personne : personnes en situation de handicap ou personnes âgées.

Et les gagnants sont…

Le verdict est tombé et récompense trois projets à vocation humanitaire.

Maxime, de l’Institut de Formation Régional en Santé, remporte le premier prix (400 €)  avec son projet Evasion : un voyage adapté pour des adolescents en situation de handicap mental, organisé et financé par l’association « Les Ergolympiades ». Ce voyage de 5 jours dans la Manche a pour but de permettre à 32 adolescents d’évoluer dans un environnement nouveau et de s’épanouir à travers un sport adapté à leur handicap. « Nous allions devoir probablement puiser dans nos réserves financières personnelles pour boucler le budget, du coup cette somme arrive à point nommé » déclare Maxime.

Aline, de l’Institut Régional des formations sanitaires et sociales Franche-Comté, arrive en deuxième position et gagne 200 € avec l’organisation d’un stage humanitaire à l’étranger pour 13 étudiants, avec l’association Expédition Santé.  « C’est une super nouvelle, ça nous donne de l’énergie pour la préparation de ce projet qui se déroulera début 2017 » explique-t-elle.

Enfin, Claire, de l’IFSI Poitiers, pointe à la 3ème place et remporte 150€, avec un projet de voyage au Rwanda dont l’objectif est d’intervenir sur la problématique d’hygiène des enfants.

Bravo à tous pour ces beaux projets !

«Je ne veux pas qu’elle s’occupe de moi» #1

A l’instar des autres secteurs d’activités et de la société en général, la diversité culturelle est présente dans les institutions de soins. Elle ne s’arrête pas aux portes de l’institution de la santé. Bien au contraire elle fait écho et reflète l’évolution de notre société multiculturelle. Or, cette dernière dérange parfois et notamment lors de la rencontre soignant-soigné. Charlotte Delmouly nous propose une nouvelle série d’article sur cette réalité qui reste tabou.   Continuer la lecture de «Je ne veux pas qu’elle s’occupe de moi» #1

La communication non verbale avec les patients en déficit de communication

Suite de notre série d’articles sur la communication non verbale et son application dans le monde médical : comment accompagner au mieux les patients en déficit de communication ?
Le patient en déficit de communication inciterait à une approche non verbale de la part du soignant : invitation à cette autre dimension du langage, invitation à scruter, dévisager, envisager tous les signes corporels comme moyen de communication. Avec eux, la relation de communication passe par le regard, le toucher, l’observation du moindre signe tant il n’y a plus la souveraineté de la parole. Or la réalité montre que pour ces patients emmurés dans un silence assourdissant, les soignants, probablement contaminés par ce silence, les y laissent : ils sont alors pris dans une relation en miroir.

Continuer la lecture de La communication non verbale avec les patients en déficit de communication

Des patients connectés, des médecins aussi !

Le baromètre du CESSIM (Centre d’Études Sur les Supports de l’Information Médicale), réalisé en collaboration avec l’Ipsos, sur les usages digitaux des professionnels de la santé est sorti. Et devinez quoi ? Tous les indicateurs sont à la hausse, notamment le taux d’équipement mobile ! Continuer la lecture de Des patients connectés, des médecins aussi !