Archives par mot-clé : featured

Quelle évolution de carrière pour les infirmiers ?

Filiale du Groupe Adecco spécialisée dans la gestion des ressources humaines pour les professionnels de la santé, Adecco Médical publie les résultats de la deuxième édition de son baromètre consacré aux parcours professionnels. La première édition était consacrée aux aides-soignants, cette seconde édition s’intéresse aux perspectives d’évolution des infirmiers.

 

Infographie-Infirmiers

Jeunes diplômés : comment décrocher son premier emploi ?

Les études se terminent et vous n’avez qu’une hâte : entrer dans la vie active. Malheureusement, vos recherches peuvent être une réelle source de stress : pas facile de trouver un emploi pour un jeune diplômé. Pas de panique, vous partez déjà avec un avantage, la santé est l’un des principaux secteurs d’insertion des jeunes. C’est pourquoi Adecco Médical vous livre ses quelques conseils pour trouver un job …

 

Activez votre réseau

Vous avez gardé contact avec votre tuteur de stage ? Votre oncle travaille également dans le secteur du médical ? Votre professeur a justement besoin d’un coup de main ? Vos contacts sont précieux, n’hésitez pas à les solliciter pour trouver un emploi. Ils seront sûrement ravis de vous rendre ce service !

 

Pensez à l’intérim

Vous postulez, vous démarchez, et rien n’y fait ? Avez-vous pensé à l’intérim ? Foncez voir les offres d’Adecco Médical, vous trouverez sûrement votre bonheur ! L’offre vous plait mais c’est un remplacement d’été et vous souhaitiez un CDI ? N’hésitez plus, l’expérience est toujours bonne à prendre !

 

Soyez prêt

C’est bon, vous avez décroché un entretien. Félicitations ! Néanmoins, n’y allez pas les mains dans les poches. Préparez vos arguments : pourquoi vous plus qu’un autre, quelles sont vos motivations, qu’est-ce que vous aimez dans votre métier d’infirmier/infirmière par exemple ?

 

N’oubliez pas les démarches administratives

L’administratif, ce n’est pas votre tasse de thé ? Il faut pourtant bien y passer. N’oubliez pas par exemple de changer de situation auprès de votre caisse d’assurance maladie, ou encore de vous inscrire à Pôle Emploi avant de trouver votre premier job.

Adecco Médical, PmSm, RH Santé : le trio gagnant du recrutement santé au travail

Quelle que soit la problématique de recrutement santé du client, le groupe Adecco a le remède à tout ! C’est ce que RH Santé, Adecco Medical et PmSm ont expliqué lors du Congrès « Médecine et santé au travail » à Paris la semaine dernière, en présentant leur offre commerciale globale.

 

Le Congrès national « Médecine et santé au travail » se déroulait du 21 au 24 juin, Porte Maillot à Paris. Et si vous souhaitez voir des médecins du travail, des clients ou des prospects, c’est un rendez-vous incontournable. C’est pourquoi Adecco Medical, PmSM et RH santé étaient présents.

 

Une solution globale pour nos clients

Nos équipes ont profité de ce salon pour mettre en avant la complémentarité de nos marques santé, à travers l’offre commerciale « santé au travail ». Cette offre concerne toutes les entreprises, qui peuvent avoir besoin de faire appel à une ou plusieurs de nos marques.

 

La santé au travail est un sujet RH majeur pour les clients de RH Santé, Adecco Medical et PmSm pour lequel les 3 entreprises ont une solution globale très complémentaire à leur apporter :

  • Recrutement en intérim, CDD et CDI d’infirmiers de santé au travail avec Adecco Medical ;
  • Recrutement en CDD et CDI de médecins du travail grâce au cabinet RH Santé, leader sur son marché ;
  • Externalisation de personnel infirmier et assistance médicale d’urgence avec PmSm. »

 

Ce congrès représentait donc une belle opportunité pour faire connaître les offres que nous proposons et montrer leur complémentarité. A l’occasion de ce congrès, RH Santé, Adecco Médical et RH Santé ont dévoilé une campagne de communication ciblée qualité de vie au travail sur le thème « Travaillez zen ! », sujet d’actualité dans les entreprises.

Don d’organes : prévenir pour guérir

Vous être jeunes, en pleine santé et vous ne vous sentez alors pas concernés par le don d’organes ? Vous faites erreur ! C’est un sujet essentiel qu’on oublie souvent d’aborder avec ses proches : souhaite-t-on ou pas faire don de ses organes ? C’est elle qui transmettra votre avis au médecin. Alors si vous pensiez que oui, il serait dommage qu’eux leur disent non. Car le don d’organes a permis 5746 greffes en 2015.

 

Finalement, nous sommes tous concernés. Personne n’est à l’abri d’avoir besoin d’une greffe un jour. Malheureusement, 21 378 malades ont eu besoin d’une greffe en 2015. C’est pourquoi ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Que vous soyez donneur ou receveur, le don d’organes reste anonyme. C’est un geste de solidarité, qui n’est évidemment pas rémunéré (la vente d’organes est strictement interdite en France). Et si vous ne souhaitez pas donner certains de vos organes, vous pouvez les conserver. Malheureusement, le refus de prélèvement était de 32,5% en 2015. Alors n’oubliez pas : informez votre entourage, vous sauverez peut-être une vie.

 

Pour en savoir plus : http://www.france-adot.org/don-organe.html

Source chiffres : France Adot

Don du sang : et pourquoi pas vous ?

La journée mondiale du donneur de sang, le 14 juin 2016, permet de remercier toutes les personnes grâce auxquelles de nombreuses vies ont été sauvées. Car si donner son sang ne prend que quelques minutes aux donneurs, il peut offrir le reste d’une vie aux receveurs. Adecco Medical soutient cette opération et vous explique tout.

 

Le don du sang, ce n’est pas rien. Il permet de soigner 1 million de malades chaque année. Si vous faîtes partie des 96 % de français n’ayant jamais donné leur sang, n’ayez crainte ! On ne va pas vous pomper tout votre sang comme d’abominables vampires. Hydratez vous, mangez un petit encas avant et tout ira bien. Mais où donner ? Vous trouverez à coup sûr une collecte de sang proche de chez vous puisque l’EFS en organise 350 partout en France !

 

Qui peut donner ? Les 18 – 70 ans d’au moins 50kg. Une seule condition : être reconnu apte lors de l’entretien prédon. Si les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois leur sang chaque année, les femmes ne sont autorisées à le faire que 4 fois par an. .

 

Et après, où va votre sang ? Promis, on ne l’utilise pas pour nourrir nos moustiques domestiques. Il est extrêmement utile lors des accouchements, pour la fabrication de médicaments, lors d’opérations ou encore pour certaines maladies. Alors ne vous inquiétez pas, il ne sera pas donné pour rien. Ici, on ne gaspille pas !

 

Vous êtes prêts ? Vous souhaitez plus de renseignements ? Rendez-vous sur https://jedonnemonsang.net/