Tous les articles par charlotte

L’hôpital de demain : quelles évolutions à attendre ?

 

Satisfaire les patients pour qu’ils se sentent comme à la maison, simplifier le travail des soignants pour qu’ils aient du temps pour chaque malade : l’hôpital de demain aidera sûrement à répondre à ces objectifs. Mais en quoi celui-ci va-t-il différer ? Adecco Médical vous offre un tour d’horizon de 3 (r)évolutions qu’il pourrait offrir :

 

Un lit « intelligent » :

Les chambres d’hôpital du futur seront ultra-connectées et innovantes. C’est pourquoi la présence d’un lit intelligent est inévitable ! Qu’aurait-il de plus ? Tout d’abord, il ne s’arrêtera pas à sa fonction de lit : fauteuil, brancard, table d’opération, vous pourrez le transformer à volonté. Et tout ça grâce à son smartphone. Egalement, il sera connecté. L’avantage ? Prendre votre tension, signaler aux infirmiers lorsque le patient se lève, etc.

 

Des tablettes tactiles et écrans :

En plus de tous les objets connectés auxquels auront accès patients et soignants, les tablettes tactiles seront présentes au sein des hôpitaux. Accès rapide au dossier du patient, applications liées à la santé, examens médicaux prévus : elles faciliteront nettement le quotidien des soignants !

 

Des robots pour aider le personnel :

Les métiers de la santé sont amenés à changer avec ces transformations numériques. Des robots seront présents pour accueillir les nouveaux arrivants, apporter les médicaments aux patients, les accompagner dans leur vie quotidienne, etc. L’évolution ne s’arrête pas là puisque ces robots infirmiers seront aussi présents au quotidien, le temps que le malade soit totalement rétabli ou pour les personnes âgées.

 

Vous voulez en savoir plus sur la santé du futur ? Téléchargez notre livre blanc ! 

Une journée avec Jacques, aide-soignant

On profite de l’été pour vous faire part de l’expérience de quelques intérimaires d’Adecco Médical. Cette semaine, c’est Jacques, aide-soignant pour l’agence Adecco Médical de Nancy, qui nous présente son métier.

 

Etre aide-soignant, ça consiste en quoi ?

Jacques est aide-soignant pour Adecco Médical depuis maintenant 4 ans. Il peut aussi bien travailler en hôpital qu’en maison de retraite. « Je suis souvent appelé pour travailler quand un membre du personnel est en arrêt. Parfois je suis appelé le matin même. Si je devais comparer le travail en maison de retraite et à l’hôpital, je dirais qu’on réalise plus un suivi à l’hôpital alors qu’en maison on se concentre plus sur du nursing. Travailler en maison de retraite est plus dur au niveau moral car je m’occupe de personnes âgées qui ont leurs habitudes. A l’inverse, à l’hôpital, je m’occupe des personnes qui ont besoin de soins sur le coup et ensuite elles s’en vont. »

 

Quel était votre ressenti lors de votre 1ère journée d’intérim dans un nouveau lieu ?

« Les premiers temps, on ne sait pas où trop se mettre ni par quoi commencer. La première journée, j’avais un peu de mal à trouver mes repères car ce n’est pas évident lorsqu’on ne connaît pas. Mais je sais que si je suis appelé, c’est qu’ils ont du travail à me donner, qu’ils ont besoin de moi. Et le personnel est souvent très content de me voir arriver car je viens en renfort. »

 

Avez-vous une anecdote à nous partager ?

« Je travaille souvent au sein des mêmes établissements maintenant. J’ai donc mes repères :  je commence à connaître le lieu, l’organisation, les membres du personnel, … Cela rend le travail plus simple ! Je me suis même fais des amis ».

 

Quels sont les avantages à être intérimaire chez Adecco Médical ?

« Le fait de ne pas être obligé d’accepter la mission et de choisir celles que je veux est pour moi le premier avantage. Quand on connait les établissements de santé, on essaie de retourner au même endroit. Autre atout : nous avons moins de responsabilités et de comptes à rendre car nous sommes là en support. Même le personnel est très réceptif à notre venue. Ils préfèrent accueillir les mêmes intérimaires régulièrement car ils ont déjà créé des habitudes et des affinités avec eux. »

 

Merci à Jacques pour son témoignage ainsi qu’à tous nos intérimaires pour leur travail !

Comment éviter les petites bêtes de l’été ?

Impossible d’imaginer un été sans piqûres d’insectes en tout genre. On vous l’accorde, ce n’est pas très agréable. Alors autant se préparer pour réagir rapidement et en conséquence. Adecco Médical vous livre ses secrets …

 

1/ Les guêpes et les abeilles

Si Maya semble, elle, inoffensive, ses consœurs peuvent vite vous piquer. Première chose si vous êtes pieds nus : attention à ne pas marcher dessus. Et si malgré tout l’une d’entre elles décide de s’attaquer à vous, enlever le dard avec une pince à épiler. Cela soulagera rapidement la douleur.

 

2/ Les moustiques

Au moment de s’endormir, on les entend voler et tournoyer juste à côté de son oreille. Que faut-il faire pour les éviter ? Les eaux stagnantes ! Répulsifs en spray ou sous forme de prise électrique deviennent des alliés de taille. Et si vous vous faites quand même piquer, ne vous grattez pas (plus facile à dire qu’à faire, on est d’accord) et appliquez de la crème apaisante.

 

3/ Les tiques

Amateurs de balades en forêt, prenez garde aux tiques ! Elles s’accrochent à la peau, démangent et peuvent transmettre la maladie de Lyme. Même si tique n’est pas synonyme de maladie, il faut s’en méfier. Lors de vos excusions, habillez-vous avec des vêtements clairs et couvrants. Et si tique vous avez, enlevez-la délicatement avec une pince à épiler.

Une journée avec Mireille, infirmière au service de Santé au Travail

On profite de l’été pour vous faire part de l’expérience de quelques intérimaires d’Adecco Médical. Cette semaine, c’est Mireille, infirmière au service de Santé au Travail à la Défense, qui nous présente son métier.

 

Etre infirmière  au service de Santé au Travail, ça consiste en quoi ?

Mireille est intérimaire pour Adecco Médical depuis maintenant 4 ans et privilégie les longues missions d’intérim. Son rôle ? Accueillir les salariés quand ils ont besoin de soins physiques ou psychologiques. « S’ils se prennent de plus en plus en charge au sein de l’entreprise, les salariés viennent surtout car ils sont stressés ou qu’ils ont besoin de parler. Nous devons donc être à l’écoute. La prise en charge a évolué car les attentes ne sont plus les mêmes. Nous sommes encore plus dans la relation avec le salarié, afin de pouvoir le rediriger vers les professionnels concernés. »

 

Avez-vous une anecdote à nous partager ?

« L’un des avantages à être intérimaire est que l’on peut se fabriquer un petit réseau. Un jour, j’ai téléphoné à une collègue d’une ancienne mission d’intérim afin d’échanger sur un cas précis car j’avais besoin de son point de vue et il n’y avait pas de médecins à ce moment (bien entendu, il ne s’agissait pas d’une urgence médicale). On n’est jamais seul, on peut toujours rebondir en se servant de son réseau et on sait qui appeler en cas de besoin.

Et même lorsque j’ai un questionnement par rapport à une situation, je n’hésite pas à appeler mon agence Adecco Médical : ils sont toujours à l’écoute et de bon conseil. »

 

Quels sont les avantages à être intérimaire chez Adecco Médical ?

« Il y a également d’autres avantages. Par exemple, le fait de faire de nouvelles rencontres : des liens se créent tant sur le plan amical que sur le plan professionnel. Car le métier d’infirmier peut vite être très isolé en médecine du travail donc il est toujours bien de se créer un réseau. Etre intérimaire, c’est aussi être maître de son travail. Et si la mission n’est pas intéressante, on sait que c’est ponctuel. »

 

Vos conseils pour une 1ère journée d’intérim ?

« Il faut être adaptable, réactif et à l’écoute. Chaque organisation de service est différente, il faut savoir faire avec les moyens du bord. Le bon sens prime quand il faut prendre des décisions.

Je suis très épanouie et enthousiaste de faire mon travail et quand je débute une nouvelle mission j’essaie de m’approprier mon travail et de lui donner un sens. Il faut savoir être curieux car lorsque l’employeur voit qu’on est dynamique, des opportunités peuvent être saisies. Par exemple, j’ai été formée aux soins infirmiers et Adecco Médical avait pris en charge ma formation car l’entreprise était en train de mettre en place les entretiens infirmiers et que donc le contexte l’exigeait. Il faut savoir être acteur de son poste et force de proposition ».

 

Merci à Mireille pour son témoignage ainsi qu’à tous nos intérimaires pour leur travail !

Départ en vacances : la check-list santé

Le départ en vacances approche à grands pas pour de nombreuses personnes. En tant que professionnel de la santé, profitez-en pour faire une piqûre de rappel à vos patients sur la check-list avant de partir. Voici celle d’Adecco Médical …

 

1/ Les documents santé :

Les papiers sont souvent sur le banc des oubliés. Ils sont pourtant très importants, d’autant plus si vous partez à l’étranger. Carnet de santé international, carte européenne d’assurance maladie, ordonnances des médicaments que vous transportez ou dont vous avez besoin ou encore carnet de santé.

 

2/ Les vaccins et check-up :

Si vous partez à l’étranger, renseignez-vous sur les vaccins obligatoires. Il serait dommage de regarder votre avion partir depuis l’aéroport pour un oubli. Si vous vous envolez vers un pays où les soins dentaires sont difficiles, rendez visite à votre dentiste.

 

3/ La trousse de secours :

Une trousse de secours pourra vous être utile durant votre périple. Comme vous n’êtes pas voyant, autant être prudent et prendre le matériel de base. N’oubliez pas les accessoires de base, comme un thermomètre, des compresses, des pansements, du désinfectant, du gel antibactérien, etc.  Prenez vos médicaments habituels si vous suivez un traitement et des médicaments ou crèmes pour les brûlures, maux de tête et de ventre, piqûres et morsures (les petites bêtes savent comment nous embêter), etc.